Partager
17 mars 2021

Incapacité de discernement et Covid-19


La pandémie liée au coronavirus a fortement affecté le secteur des établissements médico-sociaux (EMS). Depuis le mois de mars 2020, les directions et le personnel doivent faire face à de nombreuses problématiques éthiques en lien avec la mise en œuvre des mesures ordonnées par les autorités compétentes pour protéger les résidant·e·s, et le fait que ces mêmes mesures impactent fortement leur qualité de vie et restreignent leurs libertés et droits fondamentaux.

Le Conseil d’éthique de la Fegems a décidé de se pencher de manière plus approfondie sur la problématique liée aux résidant·e·s incapables de discernement et déambulant·e·s, laquelle a dû être gérée dans l’urgence par de nombreux établissements. L’objectif de ce document n’est pas de donner des solutions, mais de proposer aux EMS des pistes de réflexion à développer en fonction de la situation pandémique, de leur configuration (organisation de l’espace à disposition) et de leur capacité en personnel, afin d’opter pour la solution la plus satisfaisante ou la moins mauvaise.

Vers les recommandations du Conseil d'éthique "Personnes incapables de discernement et déambulantes dans le contexte de la pandémie liée au COVID-19"